histoire& perspectives

UNE START-UP DE MEDTECH

Une authentique innovation de rupture

En 2005, une équipe dirigée par Valerie Weaver (Berkeley) fait passer, in vitro, des cellules de sein humain de l’état normal à l’état cancéreux et vice-versa en jouant sur la pression du milieu de culture. Cette expérience, confirmée depuis par bien d’autres, est une révolution dans la compréhension du cancer, en même temps qu’elle ouvre des perspectives de thérapie inespérées.

A notre connaissance, nous sommes la première société au monde à transposer ces résultats vers une solution thérapeutique appliquée. Nous sommes également parmi les premiers à engager des expérimentations d’oncologie physique non plus dans des tubes à essai mais sur des animaux.

L’essentiel de nos efforts consiste à imaginer, fabriquer et tester un dispositif permettant d’exercer un champ de contrainte dans une tumeur.

En route pour la preuve d’efficacité

Après la publication de notre Preuve de Concept dans la revue PlosOne (IF : 2,76) et la validation de nos axes de recherche par la communauté scientifique, nous avons entamé en 2017 la recherche de financements publics afin de réaliser notre Preuve d’Efficacité, c’est-à-dire la greffe de cancer de pancréas humain dans le pancréas d’une cohorte de souris, qui seront ensuite traitées par notre méthodologie, l’objectif étant de prouver que le traitement permet a minima le contrôle de la croissance tumorale jusqu’à la réduction de la taille de la tumeur greffée, et au mieux d’obtenir la restitution de l’architecture normale du tissu pancréatique, c’est-à-dire la guérison.

Un consortium a été mis en place en 2017 dans le cadre d’un financement européen,  autour des équipes de l’Hôpital Bichat à Paris, l’un des leaders mondiaux de l’Oncologie Digestive. Cette expérimentation de grande ampleur nous permettra non seulement d’obtenir notre Preuve d’Efficacité, mais également de commencer à développer le Prototype humain, et d’explorer des améliorations des nanoparticules et du générateur de gradient de champ magnétique.

En parallèle, nous nous sommes également attelés à la rédaction du cahier des charges pour la réalisation du prototype humain. Il est à noter que des prototypes de Générateur de Gradient de champ pour l’être humain ont déjà été développés et testés en MPI (Magnetic Particle Imagery), notamment par Philips et Bruker. Une nouvelle rassurante concernant la faisabilité technique et la toxicité de notre dispositif.

gouvernance

L’équipe

Barthélémy Brossel
PDG

Journaliste de formation, responsable du financement.

Rémy Brossel
Directeur Médical et Scientifique

Oncologue médical et physicien.

Christine Grau
Assistante de Direction

Fondée en 2009 par les membres de la famille Brossel, CC&C est une Société Anonyme (SA) au capital de 399.365 euros regroupant 94 actionnaires (janvier 2019).

Le Conseil Scientifique

Daniel Gabay
Mathématicien (Polytechnique)

Ancien directeur de recherche en Mathématiques au CNRS

Stéphane David
Responsable industriel (PhD, CEA)
Spécialiste de l’électro-magnétisme

Christian Chillet
Chercheur (PhD, CNRS/G2ELab)

Spécialiste de l’électro-magnétisme

Jean-Marc Guinebretière
Médecin (Institut Curie)

Anatomopathologiste

Eric Peltier
Médecin, PDG de Novacyt

Spécialiste du développement de dispositifs médicaux

Roy Wiener
Médecin (Retired Ass. Dean, Tulane Uni., US-LA)
Un pont vers les institutions de santé américaines

partenaires

Un écosystème adapté et souple

Nous avons choisi de fonctionner en réseau pour nous adjoindre, au cas par cas et en fonction des besoins, les compétences dont nous avons besoin :

Pour l’ingénierie électro-technique :

Pour la recherche et les expérimentations :

Partenaires institutionnels :

CELL CONTRAINT & CANCER
le Mas l’Hermite
331 chemin de la Poterie
f13280 Raphèle les Arles

histoire& perspectives

UNE START-UP DE MEDTECH

Une authentique innovation de rupture

En 2005, une équipe dirigée par Valerie Weaver (Berkeley) fait passer, in vitro, des cellules de sein humain de l’état normal à l’état cancéreux et vice-versa en jouant sur la pression du milieu de culture. Cette expérience, confirmée depuis par bien d’autres, est une révolution dans la compréhension du cancer, en même temps qu’elle ouvre des perspectives de thérapie inespérées.

A notre connaissance, nous sommes la première société au monde à transposer ces résultats vers une solution thérapeutique appliquée. Nous sommes également parmi les premiers à engager des expérimentations d’oncologie physique non plus dans des tubes à essai mais sur des animaux.

L’essentiel de nos efforts consiste à imaginer, fabriquer et tester un dispositif permettant d’exercer un champ de contrainte dans une tumeur.

 

 

En route pour la preuve d’efficacité

Après la publication de notre Preuve de Concept dans la revue PlosOne (IF : 2,76) et la validation de nos axes de recherche par la communauté scientifique, nous avons entamé en 2017 la recherche de financements publics afin de réaliser notre Preuve d’Efficacité, c’est-à-dire la greffe de cancer de pancréas humain dans le pancréas d’une cohorte de souris, qui seront ensuite traitées par notre méthodologie, l’objectif étant de prouver que le traitement permet a minima le contrôle de la croissance tumorale jusqu’à la réduction de la taille de la tumeur greffée, et au mieux d’obtenir la restitution de l’architecture normale du tissu pancréatique, c’est-à-dire la guérison.

Un consortium a été mis en place en 2017 dans le cadre d’un financement européen,  autour des équipes de l’Hôpital Bichat à Paris, l’un des leaders mondiaux de l’Oncologie Digestive. Cette expérimentation de grande ampleur nous permettra non seulement d’obtenir notre Preuve d’Efficacité, mais également de commencer à développer le Prototype humain, et d’explorer des améliorations des nanoparticules et du générateur de gradient de champ magnétique.

En parallèle, nous nous sommes également attelés à la rédaction du cahier des charges pour la réalisation du prototype humain. Il est à noter que des prototypes de Générateur de Gradient de champ pour l’être humain ont déjà été développés et testés en MPI (Magnetic Particle Imagery), notamment par Philips et Bruker. Une nouvelle rassurante concernant la faisabilité technique et la toxicité de notre dispositif.

gouvernance

Fondée en 2009 par les membres de la famille Brossel, CC&C est une Société Anonyme (SA) au capital de 399.365 euros regroupant 94 actionnaires (janvier 2019).

L’équipe

Barthélémy Brossel
PDG

Journaliste de formation, responsable du financement.

Rémy Brossel
Directeur Médical et Scientifique

Oncologue médical et physicien.

Christine Grau
Assistante de Direction

Le Conseil Scientifique

Daniel Gabay
Mathématicien (Polytechnique)

Ancien directeur de recherche en Mathématiques au CNRS

Stéphane David
Responsable industriel (PhD, CEA)
Spécialiste de l’électro-magnétisme

Christian Chillet
Chercheur (PhD, CNRS/G2ELab)

Spécialiste de l’électro-magnétisme

Jean-Marc Guinebretière
Médecin (Institut Curie)

Anatomopathologiste

Eric Peltier
Médecin, PDG de Novacyt

Spécialiste du développement de dispositifs médicaux

Roy Wiener
Médecin (Retired Ass. Dean, Tulane Uni., US-LA)

Un pont vers les institutions de santé américaines

partenaires

Un écosystème adapté et souple

Nous avons choisi de fonctionner en réseau pour nous adjoindre, au cas par cas et en fonction des besoins, les compétences dont nous avons besoin :

Pour l’ingénierie électro-technique :

Pour la recherche et les expérimentations :

Partenaires institutionnels :

CELL CONTRAINT & CANCER
le Mas l’Hermite
331 chemin de la Poterie
f13280 Raphèle les Arles