Par Paul Therrien |
Paru le 04/04/2016 |

Après la chimiothérapie, les thérapies ciblées et l’immunologie comme champs de guerre contre le cancer, le moment est venu à la mécanobiologie de s’en prendre aux tumeurs. Basée en Arles, Cell Constraint & Cancer (CC&C) cherche à devenir le précurseur de l’oncologie physique. Elle est en pleine opération de crowdfunding afin d’accélérer le développement de sa plateforme technologique visant à modifier le comportement des tumeurs en utilisant des signaux mécaniques. L’objectif de la campagne menée sur Hoolders.com est de 570 k€.

Lire la suite de l’article : acheter le n°718 de Biotech Finances